Partagez|

NIGHT ◮ we hate you, please die.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar



▪ γσύяşєlf &
▲ STAR: Amanda Seyfried
▲ YOUR SECRET:
▲ THEY ARE YOUR PEOPLE:
MessageSujet: NIGHT ◮ we hate you, please die. Dim 18 Déc - 19:59



    Je me trouvais à m'inspecter devant le miroir en ce début d'après-midi de décembre. J'étais radieuse, un véritable ange. Physiquement seulement, bien sûr. Mais franchement... Mes cheveux blonds qui tombaient en cascade autour de mon adorable visage ovale parfaitement recouvert par deux grands yeux d'un bleu à tomber, par un ravissant et ridiculement petit nez qu'on aurait cru être là uniquement pour décorer et, pour ce qui est de ma bouche... J'étais capable d'être hypnotisée par ma propre bouche. Incroyable, je pourrais passer des heures à me contempler. Finalement, je devrais peut-être tout abandonner en commençant par mon petit ami, juste pour pouvoir me consacrer à moi. Et à moi seulement. Ne serait-ce pas délicieux d'épouser quelqu'un de si parfait que moi? Je devrais me cloner. Ça coute cher ça, non? Peu importe, mes parents mettront toujours le prix. Un caprice de plus ou de moins, pas d'importance, j'obtiens toujours ce que je veux.
    Après m'être observée en long en large et en travers -et m'être limite bavé dessus, soyons honnête- , je me suis passée un coup de mascara pour rejoindre quelques amies au Portobello Cafe. Oui, moi aussi j'ai des amis. L'avantage qu'il y a d'être moi, à part celui d'être parfaite, c'est que soit les gens m'adulent, soit ils me détestent. Je dois dire que j'ai vraiment pas mal d'ennemis mais la liste est presque égale à celle de mes amis. Je suis quelqu'un de bien si on gratte loin. Vraiment, tout est une question de feeling. En un seul regard, je peux décider si je vais pourrir la vie de quelqu'un ou la rendre merveilleuse en m'y rajoutant. Mes amis sont chanceux, pas seulement parce qu'ils sont mes amis, mais aussi parce qu'ils pourront toujours compter sur moi. Je ferai n'importe quelle combine de folle hystérique pour les aider. Voyez, je ne suis pas si détestable que vous pouvez bien le penser. Je me désignerai autrement... Hors-normes! C'est le bon mot, oui.
    Arrivée au Portobello, je retrouva trois amies. En m'asseyant, j'avais déjà ma petite idée sur ce qu'il allait se passer. On allait sûrement trouver une victime, quelqu'un sur qui on parlerait mal. Simplement parce qu'on était comme ça : langue de vipère à la recherche de la vérité absolue. « Salut Lena! Devine de qui on parlait ? » C'est grâce au regard lourd de sens de mon amie que je compris de suite de qui elle parlait : Melany. Mon ennemie numéro un du moment. La fille au secret immonde dont je ne sais rien. Cette, cette... J'en perds mes mots! Mais je le saurais un jour et tout deviendra très moche pour elle. « Melany Amylian. Qui d'autre ? » J'échangeai un regard complice avec mes vipères cracheuses de venin préférées avant de continuer : « Vous parliez de sa coupe de cheveux ratée ou alors vous avez enfin trouvé une info digne de mon intérêt ? » Je fis signe au serveur de rappliquer rapidement, j'avais bien le droit à un café quand même. Une fois que ce dernier fut commandé, j'entendis la petite brune en face de moi me dire qu'elle ne savait toujours rien mais qu'en revanche, il n'y avait pas que sa coupe de cheveux qui était ratée. Je souris à cette remarque avant d'entendre des bruits de pas empressés derrière moi. Je n'y porta pas plus attention jusqu'à ce que mes compères me regardent, tétanisées. Je sentis alors une présence juste derrière mon dos et je me retourna vivement. Mes yeux découvrirent Night Tenjô. Incroyable, on ne pouvait donc être tranquille nulle part? Je soupira, prête à démarrer une nouvelle bataille. Notre guerre est déjà bien commencée si on compte le nombre de batailles qui a déjà eu lieu, et pourtant, je n'ai toujours pas gagné. Tenjô me donne du fil à retordre mais hors de question de m'avouer vaincue. Plutôt mourir. « Qu'est-ce que tu veux Tenjô ? J'espère que t'as une bonne raison de venir déranger notre petite discussion, autrement, je risque de devenir très irritable. » dis-je en me levant, histoire de lui faire face. D'où était-il sorti ? Sûrement ne l'avais-je pas vu quand j'étais entrée, il avait du zoner près de notre table, cherchant quelque chose pour venir m'attaquer. Un jour, je le démolirais. Mais d'abord, je démolirais Melany Amylian. J'ai mes priorités tout de même.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
♦ ADMIN ADORABLE AUX DENTS AIGUISEES ™



▪ γσύяşєlf &
▲ STAR: Gaspard Ulliel
▲ YOUR SECRET: A fuit son père pendant longtemps mais a décidé d'arrêter et de mettre un terme à leur course-poursuite.
▲ THEY ARE YOUR PEOPLE:
MessageSujet: Re: NIGHT ◮ we hate you, please die. Dim 18 Déc - 23:25

En cet après-midi ensoleillé mais glacial de Décembre, Night s’était lancé dans l’une des pires corvées de sa vie : les cadeaux de Noël. Troy l’avait accompagné une partie du chemin pour finir les siens et avait laissé son meilleur ami terminer son shopping pour aller en cours.
Rapidement lassé de toute cette foule et insatisfait de ce qu’il voyait dans les boutiques, le brun s’arrêta devant la vitre d’un café accueillant.
L’espagnol regarda rapidement autour de lui, il avait repéré quelques paparazzis, et entra rapidement dans l’établissement.
Le léger brouhaha qui y régnait, l’odeur des pâtisseries qui flottait et la chaleur ambiante achevèrent de le décider à s’asseoir.
S’installant dos au groupe de vipères, qu’il n’avait pas vu, il posa ses paquets à côté de lui et fit signe à une serveuse de s’approcher.

Le footballeur commanda un macchiato avec des cookies pour combler sa petite faim et sortit son portable de sa poche pour lire le texto qu’il avait reçu de la part de Lea.
Sa petite amie lui demandait s’il arrivait à survivre à cette lourde tâche qu’il ne pouvait éviter.
Alors qu’il s’apprêtait à lui répondre, un nom attira son attention et le grand brun tendit l’oreille.
Qui donc pouvait bien parler de Melany ? Apparemment, vu les propos, la personne ne la portait pas dans son cœur. Haussant les épaules, il allait passer à autre chose quand une autre phrase le fit tiquer.

«- Melany Amylian. Qui d'autre ? Vous parliez de sa coupe de cheveux ratée ou alors vous avez enfin trouvé une info digne de mon intérêt ? »

Le brun n’attendit pas d’en entendre plus au sujet de la blonde. D’accord, entre Amylian et lui ce n’était pas l’amour fou mais malgré ça, Night n’appréciait pas que quelqu’un d’autre que lui s’en prenne à elle, surtout Lena Williams.
Depuis qu’ils s’étaient rencontrés, il y avait de l’eau dans le gaz et leur guerre n’avait jamais cessé. Dès que Williams semblait prendre le dessus, Tenjô se faisait une joie de la faire redescendre. Entre eux, c’était plus qu’une guerre de popularité, c’était carrément leur honneur qui était en jeu et à ce niveau, celui de la commère avait été plus souvent mis à mal que celui du sportif.
Impassible et toisant la table de toute sa hauteur, le jeune homme lança un regard un regard glacial au groupe d’étudiantes, restant dans le dos de leur chef de file qui finit par se retourner et se lever pour lui faire face.


« - Qu'est-ce que tu veux Tenjô ? J'espère que t'as une bonne raison de venir déranger notre petite discussion, autrement, je risque de devenir très irritable.
- Pardon d’apporter un peu d’intelligence à ta petite réunion Williams. A contre cœur, j’ai entendu ta voix criarde… qui parlait d’Amylian. Ecoute-moi attentivement, je le répéterais peut-être deux fois pour que tu comprennes tout ce que je te dis, avec ton cerveau on est jamais à l’abri d’une panne de courant… Lâche-là ou je te jure que la prochaine fois que j’apprends que tu t’en es pris à elle, ta dernière humiliation te paraîtra moins honteuse que celle que je te ferais subir.»

Pendant qu’il parlait, Tenjô sentait l’envie de tordre le cou de Lena grimpait à vive allure. Mais il était tellement habitué à se servir d’elle comme souffre-douleur, elle le cherchait bien d’un côté, qu’il pourrait la regretter s’il le faisait. Cette autosuffisance, ce narcissisme dégoulinant et ce besoin compulsif de mettre plus bas que terre ceux qui ne lui plaisaient pas après avoir décidé en un regard de leur sort… elle avait tout pour elle pour que l’espagnol la désigne comme son ennemie personnelle.

_________________________


F*** us! [We're famous.]


    [A]nd somehow I stay strong 'cause it's love that keeps us alive when we're broken down inside. Well, it's you that I can trust when there's nothing left. Well, I know I'm blessed. It's love, it's love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



▪ γσύяşєlf &
▲ STAR: Amanda Seyfried
▲ YOUR SECRET:
▲ THEY ARE YOUR PEOPLE:
MessageSujet: Re: NIGHT ◮ we hate you, please die. Lun 19 Déc - 9:24




    J'étais donc maintenant devant Night Tenjô, les mains posées en guise d'avertissement sur les hanches et un rictus de tueuse sur le visage. Je n'avais jamais compris pour qui il se prenait. On s'était toujours détesté, pas de doute, mais pourquoi vouloir protéger Melany ? Quelle idée ! Ou alors peut-être qu'il y avait un rapport avec le secret de cette dernière. Peut-être bien, ça mérite un peu d'attention. « Pardon d’apporter un peu d’intelligence à ta petite réunion Williams. A contre cœur, j’ai entendu ta voix criarde… qui parlait d’Amylian. Ecoute-moi attentivement, je le répéterais peut-être deux fois pour que tu comprennes tout ce que je te dis, avec ton cerveau on est jamais à l’abri d’une panne de courant… Lâche-là ou je te jure que la prochaine fois que j’apprends que tu t’en es pris à elle, ta dernière humiliation te paraîtra moins honteuse que celle que je te ferais subir.» Je pouffa devant de telles menaces. Eh oh, et puis quoi encore ?! Je devais avoir peur maintenant ? J'entendis néanmoins des petits soupirs inquiets derrière mon dos, ceux de mes amies qui se demandaient si elles feraient mieux d'intervenir ou pas. D'un regard, je les en dissuada. C'était entre lui et moi. Il voulait protéger la mauvaise personne, qu'il le fasse. Tôt ou tard, il le regrettera. « Pardon Tenjô, je suis sensée avoir peur? Qui crois-tu avoir en face de toi ? La dernière des dégonflées peut-être ? Eh bien non, laisse-moi juste te signaler que mon objectif du moment est de faire tomber Amylian de son piédestal. Et j'y arriverais parce que je parviens toujours à mes fins. Peu importe ce que tu peux m'infliger, je ne tomberai jamais aussi bas que je la ferai tomber elle...» Dans mon dos, je sentais des regards approbateurs. Mais vraiment, il se prenait pour qui?! Et comment pouvait-il seulement penser pouvoir me faire peur? Je me suis toujours sentie en sécurité, même avec tout ce paquet de gens qui me détestent. Et puis, il y a l'argent. J'ai toujours eu l'impression qu'on pouvait tout faire avec de l'argent, même s'acheter une sécurité. Ce n'était sûrement pas qu'une impression. J'étais de celles qui pensaient qu'avoir de l'argent, c'était avoir une espèce de pouvoir absolue. Pouvoir absolue dont j'ai hérité, grâce à mes chers géniteurs. Qu'ai-je fait pour mériter ça? Rien, j'ai probablement tout fait pour désespérer mes parents. Or, je suis née sous la bénédiction de Dieu tout puissant. Alors que certains de mes petits camarades se sont retrouvés clochards après avoir arrêté l'école, j'ai tout arrêté après le lycée où j'avais des notes exécrables et regardez dans quel confort je vis! Oh, bien sûr, je suis des études de stylisme... Mais la mode, c'est inné chez moi. De ce fait, mes cours ressemblent plus à des récréations qui n'en finissent pas et où je m'amuse comme une folle. Si ce n'est pas être une privilégiée de la vie... Bref, je m'égare. Revenons à nos moutons. Enfin, à notre brebis boiteuse : Night Tenjô. « Laisse-moi être sincère avec toi, tu es ridicule. Tu penses pouvoir arrêter quelque chose qui est imparable. C'est d'un pathétique. Tout ça pour avoir bonne conscience quand Amylian s’effondrera? Pitoyable. Tu es pitoyable et ça va jusque dans ton prénom de pseudo-mégalomane : Night. Mais enfin, ça veut dire nuit, c'était quoi cette idée? Tu veux rendre service à quelqu'un? Oublie Amylian et rends-toi toi-même service, va à la mairie et demande à changer de prénom. » Sourire de battante. Regard plein de défi. Fais-mieux Night Tenjô, j'attends.
    Je me demandais ensuite si ça allait durer longtemps. C'était possible, il pouvait se montrer tenace par moment. Mais j'avais néanmoins une petite discussion à entretenir avec mes amies et on peut dire qu'à ce moment-là, Night Tenjô m'horripilait à interrompre ce genre de distractions. Maudit mâle au regard de chien enragé, trouve quelqu'un d'autre à enquiquiner ou procure-toi mon numéro et laisse-moi un message comme font tous ceux pour qui je n'ai pas le temps. On ne pouvait pas dire que ce cher Night était du genre courtois quand même, rien que pour ça, je sentais ma haine se décuplait.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: NIGHT ◮ we hate you, please die.

Revenir en haut Aller en bas

NIGHT ◮ we hate you, please die.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SEEKING REDEMPTION ™ ::  ::  :: ♦ Portobello Cafe-